La collection de tomates

La tomate, de son nom botanique Solanum lycopersicum, est une plante vivace (non rustique) herbacée à la croissance indéterminée (qui n'a pas de limite inscrite dans son programme génétique) qui pousse sous forme de liane dans son habitat d'origine, le nord-ouest de l'Amérique du Sud. Elle aurait été cultivée au Pérou au début et sa culture remonta jusqu'au Mexique. On distingue plusieurs variétés botaniques, Solanum lycopersicum var. cerasiforme, qui serait le point d'origine des tomates-cerises, ou Solanum lycopersicum var. esculentum qui, elle, produit des fruits plus gros dont serait issues la grande majorité des variétés de tomates connues. Cette plante populaire appartient à la famille des SOLANACEES.

 

Depuis des siècles, de nombreuses variétés ont été sélectionnées par les jardiniers, ce qui offre un choix de plusieurs milliers de variétés. Ces variétés ont été sélectionnées dans toutes les régions du monde, surtout au Nord.


La culture de la tomate

La culture de la tomate peut se montrer particulièrement difficile sous notre climat. Cependant, avec quelques précautions, il est possible de cultiver ses tomates partout, dans les sols les plus secs, au climat les plus humides.

 

Le premier point est le choix de la variété. Opter pour la tomate originaire de Naples en Normandie pour retrouver le goût de ses vacances n'est pas forcément voué à une réussite la première année. Cependant, il existe une grande quantité de variétés originaires de régions au climat semblable au votre. Il existe beaucoup de variétés originaire de Sibérie par exemple, qui sont adaptées au climat frais.

 

Ensuite, il faut savoir ce que la plante demande. Les tomates ont généralement de sols frais, plutôt drainant. Il faut aussi à manger, la plante est gourmande, tout ce qu'elle vous offre, elle l'a prit dans le sol. Il faut donc veiller à maintenir un sol bien vivant et maintenir une couverture au sol (paille,...)

 

Enfin, il faut veiller à bien les entretenir. Pour la plupart des plantes, on en fait beaucoup trop. Le besoin d'une taille relève du mythe, la chaleur étant le motif pour le mûrissement, et non le soleil direct. De nombreuses expériences prouvent que pour des variétés, conditions de culture et pratique culturale semblable que les variétés non taillées sont plus résistantes au mildiou... La taille est un traumatisme qui peut éventuellement permettre des fruits plus gros, mais est une porte ouverte au champignon tant redouté. De plus, les variétés à croissance déterminées et compactes, arrêtent naturellement leur croissance, ce qui donnent des plantes trapues et non "envahissantes". Quant à la question du tuteurage, le tuteur à tomates (celui qui est ondulé) semble adapté pour ceux qui taille. Tendre des cordes sous forme de toile d'araignée pour les variétés indéterminées semble idéal, mais on peut également les laisser courir au sol, comme les courges. Les variétés adaptées ne vous décevrons pas. Il existe aussi la culture "en cage" qui permet d'avoir un pied de tomate en forme de buisson, une très grande productivité paraît être à la clef d'après plusieurs expériences.

 

Dans le cas de la culture sous serre, l'histoire de la taille est tout autant valable. Le choix de la variété est lui plus important puisque sous serre, le climat est contrôlable. Mais le goût, et les nutriments seront moins intéressants que dans le culture extérieur, mais plus facile à obtenir. Faites votre choix !

 


La récolte et la conservation des tomates

La tomate se récolte au fur et à mesure de la maturité des fruits. En général, les premiers fruits sont les plus longs à arriver, ensuite, ça s'enchaîne assez régulièrement. Pour l'intérêt gustatif et nutritionnel, il est préférable de les laisser mûrir sur le pied. Cependant, il est aussi possible, dans le cas notamment de la fin de saison où les températures baissent fortement, et que l'on atteint le zéro végétatif de la plante (température où la plante cesse sa croissance, environ 15°C pour les tomates classiques), de cueillir les fruits avant maturité, où même lorsqu'elles sont encore vertes. Elles mûriront alors dans votre panier à fruits dans la cuisine. - Astuces : mettez une pomme avec dans le panier, elles mûriront plus rapidement. - Toutefois, attention à la consommation de fruits verts dans les tomates, cette famille est toxique dans certains cas.

 

La conservation des tomates est très mauvaise si l'on garde les fruits en état. Il vous faudra absolument les transformer. Beaucoup de mode de conservation sont possibles comme le séchage, le coulis, le jus, ... Et avec ceci, c'est un bon moyen de manger de vraies tomates cultivées et récoltées à la bonne saison, même en hiver.   

 


Notre catalogue

Nous ne produisons que de petites quantités, pour pouvoir vous proposer un maximum de diversité, sans nuire à la qualité de notre travail. Pour cela, si des végétaux vous intéressent, n'hésitez pas à nous demander, et nous réserver des plantes. Les délais, et les conditionnements peuvent varier d'une année à l'autre. Nous dépendons de la météo, et des plantes, bien entendu.

 

 Nous n'avons pas pour habitude de proposer des végétaux poussés à l'excès. Nos premiers plants seront disponibles début mai.

 

Retrouvez ici les végétaux que nous avons en production. Et la liste que fait que de s'agrandir !

 

PRIX UNIQUE : 1€

Télécharger
Catalogue des tomates
CDC - Site-Lég - Catalogue - Collection
Document Adobe Acrobat 215.3 KB