Notre production de végétaux d'essences locales

Cette production est le point de départ de notre projet. En effet, nous mettons un point d'honneur à retrouver un paysage arboré dans notre campagne du Pays de Caux. L'intensification des cultures ainsi que les remembrements ont donné lieu à la destruction des pâtures, des talus, des haies, des mares. Ces éléments ancestraux du paysage normand ont particulièrement souffert dans le Pays de Caux. Ils sont pourtant essentiels à un bon équilibre du monde agricole, associés à de bonnes pratiques culturelles, et permettent de maintenir les infrastructures humaines en bon état (brise-vent, maintien des sols, lutte contre l'érosion, contre les fortes pluies). Il est donc primordiale de planter !

 

Plus de 1500 arbres et arbustes d'essences locales plantés en deux hiver pour structurer et protéger notre travail.
Plus de 1500 arbres et arbustes d'essences locales plantés en deux hiver pour structurer et protéger notre travail.

Pourquoi choisir ces végétaux ?

Ces végétaux sont les plus adaptés à notre région. En effet, ils étaient là avant nous, et le seront encore probablement après. Chaque lieu possède ses caractéristiques en fonction de ses habitants. On peut donc vivre avec la biodiversité originelle.

 

La biodiversité s'en trouve dynamisée grâce à ces végétaux. S'ils sont adaptés pour nous, ils le sont aussi pour tous les autres animaux de notre environnement. Ces animaux, diverses et variés, forment un biotope complet et équilibré grâce à ses végétaux qui nourrissent les uns, puis indirectement les autres. Dans un milieux équilibré, on ne peut donc pas parlé de ravageurs/ravagés puisque les uns ont besoin des autres pour exister. Par conséquent, votre potager, votre verger, même votre jardin d'ornement s'en trouve protéger.

 

D'une manière générale, d'un point de vue paysager et écologique, nous vous conseillons d'utiliser ces végétaux autour de votre terrain, en haie notamment. Ainsi, le paysage ne se trouvera pas modifié par des végétaux "exotiques" et vous aurez tout le loisir d'avoir les cultures de votre choix au sein de votre terrain. Il y sera, et vous aussi, protégé.


Quelles essences planter ? Comment choisir ?

Plusieurs paramètres doivent être pris en compte. Les meilleures plantations doivent être réfléchis sur le long terme. La plupart des arbres ont une durée de vie supérieure à la nôtre. Le sol et l'exposition sont les éléments qui commencent à dégrossir la liste. Un saule dans un sol sec, surtout en été, sera en perpétuelle souffrance, tout comme un merisier ne se développera pas dans de bonnes conditions s'il doit commencer sa croissance à l'ombre d'arbres au feuillage dense.

 

Ensuite, ce sont vos critères qui vont compter. Vous recherchez une haie taillée, libre et/ou fruitière, un arbre isolé, un bosquet ? Ces plantes auront un but de brise-vent, de maintien et stabilisation des sols lors des pluies d'orage, de protection d'un verger/potager, ou simplement d'une séparation ? Les critères sont bien-sûr cumulables, le tout est de respecter le lieu de la plantation, donc respecter les besoins des végétaux.

Télécharger
Liste de nos végétaux d'essences locales
CDC - site - Essences locales.pdf
Document Adobe Acrobat 215.2 KB

Quand planter ? Quelle est la meilleure période ?

"A la Sainte Catherine, tout bois prend racine !", cette date n'est qu'une indication pour le début des plantations. Plantez le lendemain, et vous n'aurez pas spécialement plus ou moins d'échec. Attention, cette date n'est valable que pour les végétaux vendus en racines-nues. Ces plantes ont poussés en pleine-terre. Les racines, même coupées à l'arrachage, n'ont pas tourné en pot. La qualité est donc bien meilleure pour la reprise. 

 

L'essentiel est de se fier à votre environnement. Dès que les arbres ont perdu leurs feuilles, la saison est lancée, jusqu'au démarrage de la végétation, fin février-mi mars ... C'est la nature qui décide là-encore, même si vous pouvez en trouver en racine-nue d'octobre à avril ... alors rapprochez-vous de votre producteur.


Quelles tailles, quels conditionnements choisir ?

Les racines-nues

 

Le conditionnement optimum pour les arbres et arbustes d'essences locales. Les végétaux sont produits en pleine-terre, puis arrachés, vendus puis plantés en période hivernale de fin-novembre à début mars. Tous les végétaux caducs sont, la plupart du temps vendus de cette manière. On ne retrouve que des jeunes plants d'arbres allant d'une année après le semis à 8-10 ans. Pour ne pas trop faire souffrir et mettre en péril la reprise, les végétaux sont transplantés en pépinière, et ainsi privilégier un système racinaire composé de chevelus. La reprise est très bonne, même sans arrosage.

 

Avantages :

- moins chers que les mottes et conteneurs

- meilleure qualité racinaire que le conteneur

- plus léger qu'un conteneur et une motte

- production moins polluante que conteneur

 

Inconvénients :

- période de plantation plus courte qu'une motte et qu'un conteneur

- moins de choix qu'en motte et qu'en conteneur

 

Le conditionnement que nous produisons et recommandons pour les essences locales.

 

 

Les mottes

 

 

Il s'agit d'un conditionnement pour des végétaux persistants (toutes tailles) et caducs (sujets âgés). Il est préférable de planter les mottes en période hivernale, même si la période de plantation peut aller d'octobre à avril sans trop de problèmes sous réserve d'arrosage au printemps pour les plantations tardives.

 

Avantages :

- moins chers que le conteneur

- période de plantation plus longue que les RN

- plus de choix qu'en RN

- meilleure qualité racinaire qu'en conteneur

- production moins polluante que conteneur

 

Inconvénients :

- plus lourd qu'un conteneur et une RN

- plus cher qu'une racine-nue

- période de plantation plus courte qu'un conteneur

- moins de choix qu'en conteneur

 

Nous ne proposons pas ce conditionnement.

 

Les conteneurs

 

Le conditionnement le plus populaire actuellement. Plus besoin de terre, tout se fait artificiellement, de la fertilisation à l'irrigation. Il est possible de les planter toute l'année, sous réserve d'arrosage en fonction de la météo, et hors période où la terre est gelée. Pour les végétaux d'essences locales persistants, c'est le conditionnement idéal.

 

Avantages :

- période plantation quasi illimitée

- moins lourds que la motte

- plus de choix qu'en motte et RN

 

Inconvénients :

- plus chers que la RN et conteneurs

- moins bonne qualité racinaire que les RN et mottes

- plus lourds qu'en RN

- production plus polluante

 

Nous proposons les persistants locaux et quelques caducs.