La collection de thyms

Les thyms, du genre Thymus, sont des plantes vivaces herbacées formant des sous-arbrisseaux au feuillage persistant. Ils sont présents sur des sols plutôt calcaires, dans les prairies sèches, majoritairement sur tout le pourtour Nord du bassin méditerranéen. Ils sont peu présents au Nord de l'Afrique. On arrive cependant à trouver certaines espèces plus à l'intérieur des terres en Europe. Il est dénombré près de 350 espèces. Toutes sont extrêmement mellifères, le miel de thyms est d'ailleurs réputé. Le thym fait partie de la famille des Lamiacées.


La culture du thym

Les thyms sont de culture facile si on respecte leurs deux exigences : sol et soleil. Il est important de planter les thyms dans des terres bien drainés, qui peuvent complètement sécher en été. Le plus important c'est que, pendant l'hiver, lorsqu'il fait froid, votre thym ne soit pas les pieds dans l'humidité. La grande majorité des thyms ne souffrent absolument pas des hivers normands, ils souffrent de l'humidité... Pour pouvoir bénéficier des huiles que le thym sécrète, il lui faut du soleil, une exposition très chaude lui permettra en plus de mieux fleurir et de nourrir abeilles, bourdons et syrphes. Etant une plante persistant, privilégiez une exposition abritée des vents froids de l'Est et du Nord, son feuillage souffrira moins des vents desséchants de l'hiver.

 

En pleine terre, si votre terre est trop lourde, pensez à drainer en apportant des cailloux dans le trou de plantation ou bien d'aménager une rocaille dont la pente empêchera la stagnation de l'eau.

 

En pot, il faudra veiller à ce que contenant soit bien percé en-dessous. Pas de soucoupe, pensez plutôt à légèrement surélever le pot sous s'assurer que l'eau d'arrosage s'évacue bien. Bien que ce ne soit pas une plante demandant beaucoup d'eau en pleine terre, le thym étant limiter par la profondeur du pot, il n'ira jamais trouver l'eau nécessaire à ses besoins. Arrosez, une fois par semaine en période sèche, la terre doit rester légèrement fraîche à la surface. Au rempotage, une terre légère avec un peu de votre compost, au-dessus d'un lit de gravier, pouzzolane, ... est impératif pour assurer la fonction de drainage. Rapprochez le pot de la maison, pour l'hiver.


La récolte et la conservation du thym

Le thym se récolte en saison de végétation, d'avril à septembre, pour le besoin quotidien, éventuellement en hiver, s'il fait doux, sinon, la plante risque d'être faiblement riche en principes actifs.

 

Si vous avez des besoins de conservation, la meilleure période se situe juste avant l'éclosion des premières fleurs, lorsque la plante en recouverte de boutons floraux. C'est à ce moment précis que la plante contient un maximum de principes chimiques.

 

Pour conserver longtemps votre thym, ce n'est pas très difficile. Il faut cueillir les branches de l'année, les assembler en fagot pas trop épais, et les suspendre au frais dans un endroit sec et ventilé. Évitez le séchage au soleil, le thym va trop vite de déshydrater, et ainsi perdre tous ses bien-faits et son goût... Une fois séchée, pendant 3-4 semaines (la couleur devient verte sombre, mais pas brune), il ne vous reste qu'à défeuiller et ne garder que les feuilles si c'est pour faire des infusions. Si vous voulez faire un pot-pourri, le branchage peut être conservé et mélangé aux feuilles. Il est aussi possible de conserver les branches avec ses feuilles sèches pour la confection des bouquets garnis pour la cuisine. Pensez, dans le cas de thyms à infusions, à mettre la récolte une fois sèche, dans un pot hermétique, rangé dans une pièce fraîche, à l'obscurité. Conservation : plusieurs années.


Les utilisations du thyms

Le thym fait sans doute partie des plantes à avoir absolument sous la main pour soigner les maux du quotidien. 

 

Ses propriétés sont antiseptiques en général, elles dégagent les voies respiratoires et ont également une action préventive mêlé à du miel. Il est utile pour faciliter la digestion car antibactérien et antispasmodique. On peut également l'utiliser comme vermifuge. Une autre propriété concerne les articulations et les rhumatismes. Attention toute fois, il est déconseillé aux femmes enceintes ou allaitante.

 

Ses propriétés sont également reconnus pour compléter les défenses immunitaires des animaux comme les poules par exemple.

 

Il est essentiellement consommé sous forme d'infusion, avec une cuillère de miel. Les huiles essentielles sont également intéressantes.


Notre catalogue

Nous ne produisons que de petites quantités, pour pouvoir vous proposer un maximum de diversité, sans nuire à la qualité de notre travail. Pour cela, si des végétaux vous intéressent, n'hésitez pas à nous demander, et nous réserver des plantes. Les délais, et les conditionnements peuvent varier d'une année à l'autre. Nous dépendons de la météo, et des plantes, bien entendu.

 

 

Retrouvez ici les végétaux que nous avons en production. Et la liste que fait que de s'agrandir !

Télécharger
Catalogue des thyms
CDC - Site-Aro - Catalogue - Collection
Document Adobe Acrobat 227.5 KB