Autour des plantes aromatiques et médicinales

Qui ne rêve pas de se soigner des petits maux de manière autonome, de renforcer au grès des saisons ses défenses immunitaires, d'aromatiser ses plats et ses boissons, des créer ses produits d'hygiène et de beauté, grâce à son jardin ?

 

Il est facile de s'apercevoir que l'aspect aromatiques et médicinales des jardins s'est considérablement appauvri. Depuis le Moyen-Âge, qui est la période où l'on a commencé à s'intéresser de manière profonde à ces plantes, les simples ont joué un rôle important dans la gastronomie, mais aussi dans la médecine. Bien entendu, bien qu'il soit très difficile de remonter depuis quand l'Homme utilise ces plantes, on est déjà remonté 370000 années en arrière où notre ancêtre, Homo erectus, inventeur du feu, utilisait de manière instinctive les plantes. Et nous ne sommes pas les êtres les plus malins de la planète, et peut-être même au contraire, puisque les autres animaux savent se soigner également grâce aux plantes. 

 

Aujourd'hui, à part le persil (qui est souvent compliqué), la ciboulette (qui fleurit, quelle horreur, les feuilles disparaissent à ce moment-là), le thym (qui ne gèle pas, mais souffre des excès d'humidité), les menthes (qui se promènent partout dans le jardin), la palette est pauvre, mais je suis sûr que c'est de la méconnaissance, et que ces plantes n'ont pas fini de vous (nous) étonner. Laissez-nous vous faire découvrir toute cette diversité végétale.

 

 

 

 

>>> Créer un jardin médicinal

 

à définir pour juillet

 

 

 

 

>>> Créer un jardin aromatique

 

à définir pour juillet

 

 

 

>>> A la découverte des fleurs comestibles

 

à définir pour juin/juillet